RAPPORT DE LA REUNION DES FACILITATEURS AIF/ROPPA

12 décembre 2012. Niamey (Niger). Première réunion de formation des facilitateurs d’Innovation Agricole (FIA) dans le cadre du projet PAEPARD. Organisé par le ROPPA, la rencontre a vu la participation des FIA du Mali, du Benin et Burkina Faso ; des représentants du secrétariat du ROPPA, d’AfricaRice et du Réseau de Recherches pour l’appui au développement en Afrique (REPAD).

Depuis la fin de 2011, les partenaires de PAEPARD ont changé la façon d’initier les partenariats en adoptant ce qu’ils ont qualifié de « Users Led Process » c’est-à-dire un Processus guidé par les utilisateurs, qui se décline en 6 étapes suivantes :

  • Définition du thème fédérateur par chaque Fédération des producteurs 
  • Etude documentaire sur le thème 
  • Formation des FIA nationaux 
  • Séminaire multi-acteur sur la question de recherche développement 
  • Développement d’une note conceptuelle 
  • Atelier d’Ecriture

Une proposition de plan d’action et de définition des rôles et responsabilités des différents acteurs a été faite à l’issu de la formation des FIA à Entebbe.

Interview avec Andre Tiorro (ROPPA)

L’objectif visé par la rencontre était de familiariser les facilitateurs d’innovation agricole avec leur rôle de facilitateurs dans le “processus guidé par les utilisateurs ” pour établir l’équilibre entre les différents acteurs intervenant dans le projet de PAEPARD.

L’enjeu régional sur la relance du secteur rizicole est basé sur les trois piliers de l’ECOWAP:

  • l’amélioration de la productivité et de la compétitivité des agricultures régionales 
  • la promotion du marché régional des produits agricoles 
  • l’adoption d’un régime commercial extérieur adapté au développement agricole régional 

Les tendances actuelles de la riziculture en Afrique de l’Ouest affichent une nette croissance en termes de production :

  • Tendance à la hausse au niveau des rendements et des superficies 
  • Augmentation de la production du à une augmentation à la fois des superficies et des rendements de 2001 à 2010 
  • Récent progrès dans l’augmentation de rendements en Afrique de l’Ouest: 1.56T/ha (2001-2007); 1.63T/ha (2001-2010); 1.81T/ha (2008-2010)

Des efforts d’investissements sur les autres maillons de la chaine de valeur doivent être consentis pour :

  • Promouvoir une transformation durable pourvoyeuse d’emplois 
  • Privilégier la fabrication locale d’équipements agricoles adaptés pour une transformation de qualité tels que les mini-décortiqueuses 
  • Stimuler (par un programme de crédit, réduction de taxes) l’investissement dans l’équipement agricole 
  • Stimuler une commercialisation du riz local de qualité et en grande quantité 
  • Désenclaver les zones de production par la construction de routes ou pistes de production durables 
  • Stimuler l’investissement dans les infrastructures de stockage 
  • Renforcer le packaging et promouvoir label pour le riz local

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Contact us
If you are interested or have any questions, send us a message.
I am very interested
Send Message