Vidéos “Lutter contre le Striga” développées par l’ICRISAT

Vidéos “Lutter contre le Striga” développées par l’ICRISAT

Farmers on film in the fight against striga

Juliana Toboyee from Ghana, gives the go ahead sign for action (© Marcella Vrolijks)

Juliana Toboyee from Ghana, gives the go ahead sign for action
© Marcella Vrolijks
With the widespread scaling back of agricultural extension services in Africa, those with a responsibility to deliver information to rural communities are learning to follow new channels. In West Africa, the International Crops Research Institute for the Semi Arid Tropics (ICRISAT) has built on experiences gained by the Africa Rice Center (AfricaRice) in developing a series of ten farmer-to-farmer videos. The ten films are now being widely shown to support rural learning on practical and affordable ways to control one of Africa’s most serious weeds – striga.

You can watch either with live streaming, downloads onto your computer, or mobile device, or order for local delivery by VCD or DVD. AccessAgriculture are also developing a facility for audio files to be downloaded by radio stations.

Les vidéos “Lutter contre le Striga” ont été développées par l’ICRISAT et ses partenaires, avec le support de Agro-Insight et Countrywise Communication. Il y a 10 vidéos sur des sujets différents concernant la gestion intégrée du striga et de la fertilité du sol pour les producteurs de mil et de sorgho. Pour avoir une idée du contenu, vous pouvez les visualiser ou télécharger du site http://www.accessagriculture.org/fr

Comme les producteurs n’ont pas access à l’internet, actuellement nous avons prévus de multiplier et distribuer 25,000 DVDs (qui sont déjà attribués aux différentes structures) aux Mali, Burkina Faso, Niger et Nigéria. Chaque DVD a toutes les 10 vidéos en 8 langues: Anglais, Français, Bambara, Bomu, Mooré, Haoussa, Fulfulde et Zarma.

Pourquoi s’investir à multiplier un grand nombre de DVD? Et bien, l’objective principale d’Acces Agriculture est de mettre la plupart des DVDs  à la disposition des communautés, des OPs, des paysans, des radio rurales, etc. Bref, partout ou le mil et le sorgho sont cultivés et ou les producteurs ont des problèmes avec le striga, la pauvre fertilité du sol (ou les deux).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Contact us
If you are interested or have any questions, send us a message.
I am very interested
Send Message